Abonnement aux Marchés du travail
Marchés du travail

  • Can a Matching Model Explain the Long-Run Increase in Canada's Unemployment Rate?

    Document de travail du personnel 1998-19 Andreas Hornstein, Mingwei Yuan
    Les auteurs construisent un modèle simple d'équilibre général du chômage qu'ils étalonnent en fonction de l'économie canadienne et dans lequel la création et la suppression d'emplois sont des phénomènes endogènes. Ils examinent plusieurs facteurs susceptibles d'entraîner à long terme une hausse du taux de chômage au Canada : un régime d'assurance-chômage plus généreux, des coûts de […]
  • 13 août 1998

    Le taux d'activité de la population canadienne : son évolution et ses tendances

    L'un des éléments clés du potentiel de croissance d'une économie est le taux d'augmentation de sa population active, lequel est fonction à la fois de la croissance démographique et de la variation du taux d'activité. Des facteurs cycliques liés à la conjoncture économique, tout comme les facteurs structurels et les tendances démographiques, peuvent influencer considérablement le taux d'activité. Du milieu des années 1970 à la fin des années 1980, le taux d'activité a progressé presque continuellement pour atteindre le chiffre record de 67,5 %. En revanche, entre 1990 et 1995, il a plongé pour se stabiliser autour de 65 % depuis 1995. Dans cet article, l'auteure analyse la participation selon le groupe d'âge et le sexe pour mieux comprendre les causes des variations du taux d'activité et l'incidence de ces variations sur l'évolution future du taux d'activité global. On peut assigner aux facteurs cycliques le recul du taux d'activité dans les années 1990, mais les facteurs structurels tels que la hausse du taux de fréquentation scolaire et l'utilisation accrue de l'ordinateur, ainsi que les tendances démographiques (vieillissement de la population) ont également joué un rôle important à cet égard. L'auteure en conclut que, bien qu'une certaine remontée du taux d'activité soit à prévoir, il est peu probable que le taux d'activité global retrouve son pic de 1989 au cours de la prochaine décennie.