Le professeur Daniel Racette a été retenu pour occuper le poste de conseiller spécial à la Banque du Canada, qui est réservé à un économiste invité. Il entrera en fonction en août 1999, pour une période d'un an.

Le poste de conseiller spécial a été créé dans le but d'obtenir de l'extérieur de la Banque d'autres points de vue concernant la politique monétaire et d'augmenter le bassin d'universitaires et d'économistes du secteur privé possédant une connaissance directe du fonctionnement de l'institution et de son rôle d'autorité monétaire. M. Racette est la deuxième personne à occuper ce poste. En effet, M. David Laidler, professeur à l'Université Western Ontario, terminera à la fin de juillet son mandat d'une année à titre de premier économiste invité de la Banque.

M. Racette est détenteur d'un baccalauréat spécialisé et d'une maîtrise en économique de l'Université de Montréal (1971 et 1973) ainsi que d'un doctorat dans la même discipline de l'Université de Toronto (1980). Après avoir occupé plusieurs postes à l'Université de Montréal et à l'École des Hautes Études Commerciales, il a été nommé en 1995 directeur de l'Institut d'économie appliquée à l'École des Hautes Études Commerciales.

M. Racette a publié plusieurs articles portant notamment sur la grande crise des années 1930, le taux de change du dollar canadien par rapport au dollar américain et la politique monétaire au Canada. Il est coauteur de l'ouvrage intitulé Le contrôle de la monnaie au Canada, qui a été publié en 1986 dans le cadre de la Commission Macdonald, et il a contribué au rapport de la Commission de l'Assemblée nationale du Québec sur l'avenir politique et constitutionnel du Québec en 1991. Il a pris part à un bon nombre des colloques qu'organise la Banque depuis leur création en 1990.