La Banque du Canada a relevé aujourd'hui de 1/4 de point de pourcentage le taux officiel d'escompte pour le porter à 5 1/4 %. La fourchette opérationnelle pour le taux du financement à un jour a été augmentée pareillement, de sorte que le taux cible se situe maintenant à 5 %.

Cette mesure, qui fait suite à la décision prise hier par le Conseil des gouverneurs de la Réserve fédérale des États-Unis de hausser le taux cible des fonds fédéraux pour l'établir à 5 3/4 %, vise à maintenir la tendance future de l'inflation bien à l'intérieur de la fourchette cible de 1 à 3 % de la Banque, de façon à ce que l'économie canadienne puisse continuer de croître à un rythme soutenable.

La Banque a pris sa décision en tenant compte notamment du dynamisme de la demande de produits canadiens tant au pays qu'à l'étranger, de l'importance de veiller à ce que l'économie s'approche de façon prudente des limites de sa capacité de production et du risque d'un déversement au Canada des pressions inflationnistes qui pourraient s'exercer aux États-Unis.

L'évolution de la situation économique et financière aux États-Unis a d'importantes répercussions sur l'économie canadienne, et la Banque en tient pleinement compte. Mais elle prend toujours ses décisions en se fondant sur ce qui semble approprié pour la situation au Canada.

Dans deux semaines sera publiée une mise à jour de l'analyse présentée dans la livraison de novembre du Rapport sur la politique monétaire. Cet article, qui paraîtra dans la livraison d'hiver de la Revue de la Banque du Canada, décrira l'évaluation que fait actuellement la Banque des tendances qu'affiche l'économie.