La Banque du Canada a annoncé aujourd'hui qu'elle relève le taux cible du financement à un jour de un quart de point de pourcentage pour le fixer à 2 1/4 %. Elle augmente également de un quart de point de pourcentage les limites de la fourchette opérationnelle pour ce taux, ainsi que le taux officiel d'escompte, qui s'établit maintenant à 2 1/2 %.

Les renseignements obtenus depuis le début de l'année continuent de faire état d'une croissance économique plus forte que prévu au Canada et aux États-Unis. Dans notre pays, une reprise solide semble être en cours. Parallèlement, des incertitudes entourent la vigueur future de la dépense des ménages, le moment et l'ampleur du redémarrage des investissements fixes des entreprises ainsi que les conséquences sur l'économie mondiale de l'évolution de la situation au Proche-Orient. En février, l'inflation mesurée par l'indice de référence est montée à 2,2 %, ce qui est un peu supérieur au niveau projeté pour les prochains mois; pour sa part, le taux d'accroissement de l'IPC global s'est situé à 1,5 %.

En procédant aujourd'hui à cette majoration de ses taux directeurs, la Banque atténue quelque peu le degré de détente monétaire en place. Les conditions monétaires restent fortement expansionnistes et devraient continuer de soutenir la croissance de l'activité. Cela cadre avec le maintien de l'inflation au niveau de 2 % visé à moyen terme. On trouvera un exposé détaillé du point de vue de la Banque au sujet de la situation économique et des perspectives en matière d'inflation dans le Rapport sur la politique monétaire, qui sera publié le 24 avril 2002.

Note d'information :

La prochaine date d'établissement des taux directeurs de la Banque est le 4 juin 2002.