Rapport sur la politique monétaire - Octobre 2002

Disponible en format(s) : PDF

Au cours de la dernière année, la croissance de l’activité au Canada a surpassé celle de presque tous les autres grands pays industriels. L’économie canadienne a progressé à un rythme supérieur à celui de sa production potentielle et se rapproche maintenant des limites de sa capacité. En outre, des gains remarquables ont été enregistrés au chapitre de l’emploi. Par ailleurs, l’inflation mesurée par l’indice de référence s’est située, en moyenne, légèrement au-dessus de la cible de 2 % que vise la Banque. Dans ce contexte, la politique monétaire s’est employée à réduire, en temps opportun et avec mesure, la forte détente monétaire en place.

Si l’expansion économique a été vigoureuse au pays, la reprise a été moins rapide que prévu à l’échelle mondiale. Depuis la parution de la dernière livraison du Rapport sur la politique monétaire, l’évolution de la conjoncture économique, financière et géopolitique a contribué à modérer les perspectives de croissance de l’économie mondiale et à les rendre plus incertaines. Parmi les faits marquants survenus, mentionnons la poursuite de la correction du surinvestissement des années passées, le recul du prix des actions, la hausse des primes de risque, les inquiétudes à l’égard des pratiques des entreprises en matière de gouvernance et de déclaration de l’information financière, le climat géopolitique au Proche-Orient et les craintes concernant la situation dans plusieurs pays d’Amérique latine.

Sommaire du RPM - Octobre 2002