Le Conseil d'administration de la Banque du Canada a annoncé aujourd'hui la nomination de David Longworth et de Mark Carney à titre de sous-gouverneurs de l'institution. Le Conseil pourvoit ainsi les postes laissés vacants par la nomination récente de Paul Jenkins comme premier sous-gouverneur et le départ à la retraite, plus tard cette année, du sous-gouverneur Charles Freedman.

M. Longworth a eu une carrière diversifiée depuis son arrivée à la Banque en tant qu'économiste, en 1974. Il a assumé des fonctions comportant des responsabilités croissantes, dont celle, tout dernièrement, de conseiller du gouverneur. Il avait auparavant occupé différents postes clés, notamment ceux de chef du département des Recherches et du département des Études monétaires et financières et de sous-chef du département des Relations internationales. M. Longworth est titulaire d'une maîtrise en économique de l'Université de l'Alberta et d'un doctorat en économique du Massachusetts Institute of Technology. Né à Edmonton, en Alberta, M. Longworth est marié et a deux enfants. Sa nomination prend effet immédiatement.

M. Carney se joint à la Banque après avoir poursuivi une carrière chez Goldman Sachs, où il était récemment directeur général à la Section des services de banque d'investissement, à Toronto. M. Carney a acquis une vaste expérience, au pays et à l'étranger, dans un large éventail de domaines financiers. Ayant travaillé en Asie, en Europe, aux États-Unis et au Canada à des projets financiers complexes, il saura faire profiter la Banque de sa connaissance étendue des divers marchés financiers et environnements politiques. Il est diplômé en économique de l'Université Harvard et a obtenu une maîtrise et un doctorat en économique de l'Université d'Oxford. Né à Fort Smith, dans les Territoires du Nord-Ouest, M. Carney est marié et a deux enfants. Il entrera en fonction le 5 août 2003.

Le gouverneur de la Banque du Canada, M. David Dodge, se réjouit de ces deux nominations. « MM. Longworth et Carney possèdent des compétences exceptionnelles en économie et en finance qui seront indispensables pour aider la Banque à promouvoir le bien-être économique et financier du Canada », a-t-il déclaré.