La Banque du Canada a annoncé aujourd'hui qu'elle abaisse le taux cible du financement à un jour de un quart de point de pourcentage pour le ramener à 2 3/4 %. Elle réduit également de un quart de point de pourcentage les limites de la fourchette opérationnelle pour ce taux, ainsi que le taux officiel d'escompte, qui s'établit maintenant à 3 %.

Depuis le 15 juillet, dernière date d'annonce de la Banque, les pressions inflationnistes ont continué de s'atténuer. L'inflation mesurée par l'indice de référence est passée sous la cible de 2 % plus tôt que la Banque ne s'y attendait, et il semble que la baisse de l'inflation persistera au cours des prochains mois.

Comme prévu, la croissance de l'activité économique a été interrompue au deuxième trimestre de l'année, et son rythme aura vraisemblablement été inférieur à celui de la production potentielle au troisième trimestre. Ce tassement tient à un certain nombre de facteurs à court terme comme les retombées de l'épidémie de SRAS, les effets d'un cas isolé d'encéphalopathie spongiforme bovine sur les exportations de boeuf et de bovins canadiens, la panne d'électricité en Ontario et les incendies de forêt dans l'ouest du pays.

En dépit de ces événements, on observe des signes qui indiquent clairement que les conditions propices à un renforcement de l'expansion économique sont réunies. La croissance de la demande intérieure finale est demeurée robuste et les conséquences négatives des facteurs à court terme commencent à se dissiper. La reprise aux États-Unis s'est amorcée plus tôt, et sera plus forte, qu'on ne l'avait projeté précédemment. En outre, le climat régnant sur les marchés financiers reste favorable. De manière générale, malgré la faiblesse actuelle, les données économiques recueillies jusqu'à présent confortent l'opinion de la Banque voulant que la croissance de l'économie canadienne s'accélère vers la fin de 2003 et en 2004.

Il découle de la décision d'aujourd'hui que les taux d'intérêt directeurs favoriseront le retour de l'activité économique à des niveaux compatibles avec la réalisation d'un équilibre global entre l'offre et la demande et donc avec le maintien de l'inflation près du taux visé à moyen terme.

Note d'information :

La prochaine date d'établissement du taux cible du financement à un jour est le 15 octobre 2003.
Le Rapport sur la politique monétaire sera publié le 22 octobre 2003.