Mise à jour du Rapport sur la politique monétaire - Juillet 2004

Disponible en format(s) : PDF

Depuis la parution de la livraison d’avril du Rapport sur la politique monétaire, la Banque du Canada a été amenée à modifier légèrement ses prévisions en matière d’expansion économique et d’inflation au pays en raison de trois facteurs.

Premièrement, on estime maintenant que le taux de croissance au premier semestre de 2004 a quelque peu dépassé le chiffre avancé en avril, par suite du renforcement de la demande intérieure finale et de la demande étrangère de produits canadiens. Cette estimation, conjuguée à une modeste révision à la hausse apportée aux données du PIB pour 2003, donne à penser que l’offre excédentaire au milieu de 2004 est un peu moins importante que prévu.