La Banque du Canada a annoncé aujourd'hui qu'elle maintient le taux cible du financement à un jour à 2 1/2 %. La fourchette opérationnelle pour ce taux est inchangée, et le taux officiel d'escompte demeure à 2 3/4 %.

L'évolution des économies mondiale et canadienne depuis l'annonce du 25 mai concernant le taux directeur est généralement conforme aux attentes de la Banque. Au Canada, de nouveaux progrès ont été accomplis sur le plan de l'ajustement aux changements en cours à l'échelle mondiale, et l'économie fonctionne près des limites de sa capacité de production.

Les prévisions de la Banque relatives à la production et à l'inflation au Canada ont peu changé par rapport à celles présentées dans la livraison d'avril du Rapport sur la politique monétaire. On estime donc que l'économie continuera de tourner près de son plein potentiel cette année et l'an prochain, et que l'inflation reviendra à 2 % d'ici la fin de 2006.

Afin de soutenir la demande globale et de faciliter l'adaptation de l'économie canadienne aux changements en cours sur la scène internationale, la Banque a laissé le taux cible du financement à un jour inchangé depuis octobre 2004. Toutefois, à la lumière de la projection de la Banque, une certaine réduction du degré de détente monétaire sera requise dans un proche avenir afin de maintenir la demande et l'offre globales en équilibre et de garder l'inflation au taux visé.

Les risques qui pèsent sur les perspectives d'ici la fin de 2006 semblent équilibrés, mais à moyen terme, les risques attribuables aux déséquilibres mondiaux s'accroissent.

On trouvera un exposé des prévisions de la Banque quant à la production et à l'inflation dans la Mise à jour du Rapport sur la politique monétaire qui paraîtra le 14 juillet 2005.

Note d'information :

La prochaine date d'établissement du taux cible du financement à un jour par la Banque du Canada est le 7 septembre 2005.