L'indice des prix à la consommation (IPC) est la mesure de l'inflation la plus couramment utilisée au Canada. Toutefois, à titre d'indicateur des variations du coût de la vie, l'IPC est sujet à divers types de biais de mesure. L'auteur met à jour les estimations de la Banque du Canada quant au biais propre à l'IPC canadien en examinant quatre sources possibles de biais. Il conclut que le biais de mesure total n'a que très peu augmenté ces dernières années (il serait passé à 0,6 point de pourcentage annuel) et qu'il est faible par rapport à d'autres pays.