Le gouverneur de la Banque du Canada, David Dodge, a annoncé aujourd'hui au nom du Conseil d'administration que la sous-gouverneure Sheryl Kennedy occupera temporairement le poste de conseillère principale auprès de La Banque de Nouvelle-Écosse.

Cette affectation, qui commencera le 15 mai pour se terminer début octobre, est avantageuse tant pour la Banque du Canada que pour La Banque de Nouvelle-Écosse. En tant que conseillère principale, Bureau des projets de la haute direction, Mme Kennedy fournira des avis à l'appui de l'établissement des stratégies et des priorités relatives aux activités internationales de La Banque de Nouvelle-Écosse. Ce détachement procure à un cadre supérieur de la Banque du Canada l'occasion de mieux comprendre les opérations et les processus de planification d'une banque commerciale, en particulier dans un contexte international, tout en permettant à La Banque de Nouvelle-Écosse de bénéficier d'une expertise diversifiée au moment de définir ses orientations stratégiques. Les dispositions relatives à l'affectation de Mme Kennedy ont été prises en conformité avec la politique de la Banque du Canada en matière de conflit d'intérêts.

Dans le cadre de sa stratégie de ressources humaines, la Banque du Canada cherche régulièrement à offrir à ses cadres supérieurs des occasions d'évoluer au sein d'autres organisations publiques ou privées, et d'acquérir ainsi des connaissances essentielles à la bonne marche de la banque centrale.

Mme Kennedy est entrée à la Banque en 1994 à titre de sous-gouverneure. Depuis, elle a été responsable de dossiers tels que les recherches et analyses sur l'économie canadienne à l'appui de la politique monétaire, les marchés financiers, les opérations bancaires et l'administration générale de l'institution.