La Banque du Canada a annoncé aujourd'hui qu'elle relève le taux cible du financement à un jour de un quart de point de pourcentage pour le porter à 3 3/4 %. Elle augmente également de un quart de point les limites de la fourchette opérationnelle pour ce taux, ainsi que le taux officiel d'escompte, qui passe à 4 %.

Les données sur les économies canadienne et mondiale parues depuis la publication, en janvier, de la Mise à jour du Rapport sur la politique monétaire concordent globalement avec les attentes de la Banque, bien que le cours du dollar canadien ait récemment dépassé la fourchette anticipée dans la Mise à jour. Le produit intérieur brut réel s'est accru à un taux annuel de 2,5 % au quatrième trimestre de 2005, comme la Banque l'avait escompté, et l'inflation mesurée tant par l'IPC global que par l'indice de référence est également conforme aux prévisions. Dans l'ensemble, les informations disponibles indiquent que l'économie canadienne continue de fonctionner à pleine capacité.

Les données récentes ne modifient pas les perspectives en matière de croissance et d'inflation, y compris l'évaluation des risques, que la Banque a exposées dans la Mise à jour de janvier. En conséquence, la Banque estime qu'elle pourrait devoir relever encore quelque peu le taux directeur afin de maintenir l'équilibre entre l'offre et la demande globales et de garder l'inflation au taux cible à moyen terme. Elle présentera une analyse complète de l'évolution et des tendances de l'économie ainsi que des risques s'y rattachant dans la prochaine livraison du Rapport sur la politique monétaire, qui paraîtra le 27 avril 2006.

Note d'information :

La prochaine date d'établissement du taux cible du financement à un jour par la Banque du Canada est le 25 avril 2006.