An Evaluation of Core Inflation Measures

Disponible en format(s) : PDF

L'auteure évalue statistiquement diverses mesures de l'inflation fondamentale au Canada au regard de trois critères : absence de biais, faible variabilité par rapport à l'inflation globale (mesurée par l'indice des prix à la consommation [IPC] global) et capacité de prévision de l'évolution effective et tendancielle de l'inflation globale. Elle a recours à la méthode de Hogan, Johnson et Laflèche (2001) et met à jour leurs résultats empiriques. L'auteure conclut que les mesures usuelles de l'inflation fondamentale ne comportent pour la plupart pas de biais et demeurent toutes moins volatiles que celle de l'inflation globale. Elles affichent néanmoins une certaine volatilité, et leur capacité de prévision est limitée. La mesure IPCP semble l'emporter de peu sur les autres, mais les différences entre elles ne sont pas très marquées. (La mesure IPCP englobe toutes les composantes de l'IPC global, mais la pondération de chacune d'elles est multipliée par un coefficient qui est inversement proportionnel à la variabilité de la composante.) La performance relative d'IPCP s'est améliorée depuis l'étude de Hogan, Johnson et Laflèche. La distribution des variations de prix de 54 sous-composantes de l'IPC est également examinée. Son asymétrie et son aplatissement se sont nettement accentués depuis 1998.