Regime Shifts in the Indicator Properties of Narrow Money in Canada

Disponible en format(s) : PDF

Les innovations financières et l'élimination des réserves obligatoires au début des années 1990 ont rendu arbitraire la distinction entre les dépôts à vue et les dépôts à préavis. Étant donné que la définition des agrégats monétaires au sens étroit (M1 brut et M1 net) dépend d'une telle distinction, ce problème de classification pourrait avoir entraîné une diminution de leur utilité en tant qu'indicateurs. Les auteurs examinent si les propriétés de divers agrégats monétaires étroits comme indicateurs de la croissance de la production réelle se sont modifiées au fil des ans. D'après leurs résultats, un changement de régime se serait produit en 1992 dans la relation entre les agrégats étroits mesurés en termes réels et la croissance de la production réelle. Les résultats indiquent en particulier que M1+ réel, dont la définition ne repose pas sur la distinction entre les dépôts à vue et les dépôts à préavis, est devenu au cours de la période récente un indicateur plus utile pour la prévision de la croissance de la production réelle.