Depuis la contribution séminale de Kydland et Prescott (1977), il est établi que la politique optimale au sens de Ramsey n'est pas cohérente temporellement. Pour solutionner la difficulté, Woodford (2003) propose de déterminer la politique optimale dans une perspective ahistorique. Cependant, une limite importante est que cette solution demeure difficile à appliquer. Les auteurs élaborent une nouvelle méthodologie permettant de calculer le vecteur initial des multiplicateurs de Lagrange afin de mettre en oeuvre la solution préconisée par Woodford. Ce faisant, ils présentent une généralisation du problème de Ramsey et de la « solution ahistorique ». Les auteurs appliquent leur méthode à un modèle de petite économie ouverte se prêtant à l'étude de l'économie canadienne.