Rapport sur la politique monétaire - Octobre 2008

Disponible en format(s) : PDF

Trois grands facteurs mondiaux interreliés exercent une influence marquée sur l’économie canadienne et rendent les perspectives plus incertaines qu’au moment de la publication de la Mise à jour du Rapport sur la politique monétaire en juillet. D’abord et avant tout, l’intensification de la crise financière internationale ces dernières semaines s’est traduite par de graves tensions sur les marchés mondiaux de la monnaie et du crédit ainsi que par des chutes brutales et une extrême volatilité sur les marchés boursiers à l’échelle du globe. La nécessité connexe pour le secteur bancaire mondial de continuer à réduire son ratio de levier financier contribuera à restreindre la croissance pendant un certain temps. Ensuite, de plus en plus d’indices montrent que l’économie mondiale se dirige vers une légère récession, provoquée par une économie américaine elle-même déjà en récession et qui ne devrait connaître qu’une reprise modeste au cours de 2009. Enfin, les prix de nombreux produits de base ont fortement reculé depuis la parution de la Mise à jour. Ces facteurs ont eu pour effet de réduire les pressions inflationnistes dans le monde.

Sommaire du RPM - Octobre 2008