The Impact of Market Timing on Canadian and U.S. Firms' Capital Structure

Disponible en format(s) : PDF

L'auteure examine si la théorie selon laquelle les entreprises optent pour le financement par actions lorsque les conditions sont favorables sur le marché aide à expliquer la structure du capital des firmes canadiennes. À l'issue d'une comparaison entre le Canada et les États-Unis, elle constate que rien ne démontre qu'un tel comportement influe de la même manière dans les deux pays : l'incidence des émissions passées d'actions sur la structure du capital des firmes canadiennes est temporaire. Ces dernières retournent en effet plus rapidement à leur niveau cible d'endettement que leurs consoeurs américaines. Ces résultats remettent en question la validité générale de la théorie examinée.