Stability versus Flexibility: The Role of Temporary Employment in Labour Adjustment

Disponible en format(s) : PDF

Au Canada, les travailleurs temporaires occupent 14 % des emplois dans le secteur des entreprises non agricoles, sont présents dans plusieurs branches d'activité et constituent 40 % des effectifs touchés par les redistributions d'emplois. Malgré cela, ils sont absents de la plupart des modèles utilisés pour formaliser la redistribution des emplois. Les auteurs évaluent l'importance de ces travailleurs dans le phénomène à partir d'un modèle multisectoriel comportant des coûts d'ajustement élevés du travail et une main-d'oeuvre temporaire. Ce modèle étalonné reproduit certaines des caractéristiques de la redistribution des emplois observées au Canada. Comme le montrent les auteurs, faire abstraction des travailleurs temporaires amène à sous-estimer les paramètres des coûts d'ajustement calculés pour les travailleurs permanents. Les auteurs montrent également que lorsque les travailleurs permanents font les frais de la redistribution des emplois après un choc (envolée des prix des matières premières entre 2005 et 2008, appréciation du dollar canadien, etc.), les coûts globaux d'ajustement sont sous-estimés si la main-d'oeuvre temporaire n'est pas prise en compte.