The Cyclicality of Sales, Regular and Effective Prices: Business Cycle and Policy Implications

Disponible en format(s) : PDF

Les auteurs analysent les propriétés cycliques des soldes, des variations de prix des articles non soldés et des prix moyens acquittés par les consommateurs (prix « effectifs »), à l’aide de données sur les prix et les quantités vendues provenant d’un grand nombre de détaillants dans de nombreuses agglomérations américaines. Ils observent qu’en ce qui a trait aux prix effectifs réglés par le consommateur, l’inflation diminue sensiblement lorsque le chômage augmente, alors que pour ce qui est des prix affichés dans les commerces, l’inflation varie peu. Cette différence tient moins aux soldes qu’à la réaffectation des dépenses des ménages entre les détaillants, caractéristique que les données recueillies permettent d’étayer et de quantifier. Les auteurs présentent un modèle simple dans lequel les ménages changent de magasin, et évaluent les implications de ces mouvements pour les cycles économiques et la politique monétaire.