Nous, ministres et gouverneurs des pays du G7, réitérons notre engagement de longue date à l’égard des taux de change déterminés par le marché et notre détermination à nous consulter étroitement concernant les actions menées sur les marchés des changes. Nous réaffirmons que nos politiques budgétaire et monétaire sont et demeureront axées sur la réalisation de nos objectifs nationaux respectifs à l’aide de nos instruments nationaux et que nous n’établirons pas de cibles pour les taux de change. Nous avons convenu que la volatilité excessive et les mouvements désordonnés des taux de change sont susceptibles d’avoir des implications défavorables pour la stabilité économique et financière. Nous continuerons à tenir des consultations étroites à propos des marchés des changes et à collaborer au besoin.