La Banque du Canada a annoncé aujourd’hui que Peter Christoffersen, professeur à la Rotman School of Management de l’Université de Toronto, est le lauréat de la Bourse de recherche de la Banque pour 2013.

Universitaire reconnu à l’échelle internationale, M. Christoffersen jouit d’une réputation exceptionnelle comme chercheur de premier plan dans les domaines de la gestion des risques, de la modélisation de la volatilité et de l’ingénierie financière. Ses recherches actuelles visent à mieux comprendre la dynamique de la volatilité des marchés financiers et ses liens avec l’économie réelle, à améliorer les techniques de tests de résistance fondées sur les bases économiques et à explorer la nature évolutive des liens financiers entre les pays.

« La Banque du Canada est très fière de remettre la Bourse de recherche de cette année à M. Christoffersen, a affirmé Mark Carney, gouverneur de la Banque du Canada. Ses recherches ambitieuses se rapportant à l’évaluation des risques systémiques, à la modélisation structurelle des défauts de paiement des ménages, à l’amélioration des techniques de tests de résistance et à l’élaboration de stratégies optimales de gestion des risques sont non seulement fort à propos et influentes, mais aussi très pertinentes pour les décideurs publics de partout dans le monde. »

Le Programme de bourses de recherche de la Banque du Canada vise à encourager la recherche de pointe et à développer l’expertise canadienne dans les domaines qui sont au cœur du mandat de l’institution, soit la macroéconomie, l’économie monétaire, la finance internationale ainsi que l’économie des marchés financiers et des institutions financières, y compris les questions liées à la stabilité financière.

Chaque bourse de recherche est accordée pour une période de cinq ans, sous réserve d’une confirmation annuelle du Conseil de direction de la Banque. Les lauréats peuvent poser de nouveau leur candidature afin de faire renouveler leur bourse pour une seconde période de cinq ans.

La Banque du Canada a également annoncé aujourd’hui que M. James MacGee, professeur à l’Université Western, est le lauréat de la Bourse du gouverneur de cette année.

M. MacGee a publié des travaux de pointe sur les faillites de particuliers et la dynamique de la dette des ménages, la Grande Dépression et l’évolution des marchés de la dette à la consommation. Ses efforts de recherche actuels se concentrent sur la propagation des chocs économiques internationaux, l’incidence du niveau d’endettement élevé des ménages sur l’efficacité de la politique monétaire ainsi que les sources et les conséquences des variations des marchés de la dette à la consommation.

« Je suis heureux d’annoncer que M. MacGee est le lauréat de la Bourse du gouverneur de cette année, a déclaré M. Carney. Ses travaux novateurs portant sur une vaste gamme d’enjeux importants auxquels est confrontée l’économie mondiale d’après-crise ont fait de lui un chef de file dans son domaine. Il s’est distingué par sa capacité à jeter un pont entre le milieu de la recherche et celui des politiques publiques. »

La Bourse du gouverneur vise à reconnaître des universitaires de haut niveau qui ont commencé leur carrière il y a relativement peu de temps, qui sont employés par une université canadienne et qui travaillent dans les domaines qui sont au cœur du mandat de la Banque du Canada. Elle est attribuée pour une période non renouvelable de deux ans.

La date limite de mise en candidature pour la Bourse de recherche et la Bourse du gouverneur de 2014 est le 15 novembre 2013. Pour de plus amples renseignements au sujet du Programme de bourses de recherche de la Banque, consultez le site Web de l’institution ou composez le 613 782-8888.