Extending the Labour Market Indicator to the Canadian Provinces

Disponible en format(s) : PDF

Le calcul de l’indicateur du marché du travail (IMT) à l’échelle provinciale donne des indications utiles sur les économies régionales au Canada et met en évidence les évolutions différenciées des conditions sous-jacentes du marché du travail d’une province à l’autre. Les conclusions tirées de l’IMT canadien ne se vérifient pas forcément à l’échelle des provinces. Dans la plupart des cas, les corrélations entre les IMT provinciaux et les variables sous-jacentes du marché du travail présentent le signe attendu. Les différences entre les provinces témoignent des spécificités des marchés du travail provinciaux. Les valeurs des IMT provinciaux sont influencées par la période choisie au moment de l’élaboration de ces indicateurs. Il ressort de notre analyse que le choix d’une plus longue période d’estimation permet d’améliorer les propriétés de certains des IMT provinciaux. D’après les dernières valeurs de l’IMT, le marché du travail s’est particulièrement détérioré en Alberta, en Saskatchewan et à Terre-Neuve-et-Labrador. Parallèlement, les IMT de la Colombie-Britannique, de l’Ontario, du Québec et du Nouveau-Brunswick se sont améliorés depuis un an et l’écart entre le taux de chômage et l’IMT a eu tendance à se rétrécir.