La technologie à la base de la chaîne de blocs suscite beaucoup d’intérêt. Or cette technologie, pour l’essentiel, n’est pas bien comprise. Il n’existe aucun consensus sur ses avantages ni sur ses défaillances possibles. Si on l’examine attentivement, on constate que la plupart des avantages escomptés ne découlent pas d’éléments propres à la chaîne de blocs, mais d’éléments plus traditionnels, comme le chiffrement et les contrats qui s’autoexécutent. De plus, même les applications qui profiteraient d’un réseau décentralisé pourraient bénéficier davantage d’une base de données partagée conçue différemment de la chaîne de blocs.