La Banque du Canada a annoncé les cinq équipes finalistes de l’édition 2019‑2020 du Défi du gouverneur, un concours dans le cadre duquel des étudiants universitaires jouent le rôle de conseillers auprès du Conseil de direction de la Banque.

Toutes nos félicitations aux équipes qui participeront à l’épreuve finale :

  • Université de la Colombie-Britannique, accompagnée par Jonathan Graves et Michael Devereux
  • Université de Calgary, accompagnée par Paul Serletis
  • Université Lakehead, accompagnée par Rob Petrunia, Karl Skogstad et Mike Shannon
  • Université McGill, accompagnée par Markus Poschke et Francisco Alvarez-Cuadrado
  • Université Wilfrid-Laurier, accompagnée par Ke Pang et Wing Chen

Nous tenons également à donner une mention spéciale aux équipes suivantes :

  • Université d’Ottawa
  • Université de Toronto (campus St. George)
  • Université de Toronto (campus de Mississauga)

Le gouverneur a remercié tous les étudiants et les professeurs qui ont participé au Défi. « Ce concours est une excellente occasion pour les économistes et les spécialistes de la finance de la prochaine génération d’acquérir de nouvelles compétences et d’en apprendre davantage sur le rôle important de la Banque du Canada, a-t-il indiqué. En voyant la passion qui les anime et l’ingéniosité dont ils font preuve, j’ai la conviction que l’avenir de notre économie est en bonnes mains. »

Notes aux rédacteurs

  • Cette année, la première épreuve du concours s’est déroulée les 20 et 21 novembre. Pendant ces deux jours, plus de 100 étudiants de 24 universités canadiennes ont présenté leur exposé d’équipe par vidéoconférence. L’épreuve finale se tiendra le samedi 8 février 2020, au siège de la Banque, à Ottawa.
  • En équipe, les étudiants ont analysé et prévu l’évolution de l’économie. Ils ont par la suite formulé une recommandation de politique monétaire pour maintenir l’inflation à un niveau bas et stable, conforme à la cible de 2 % visée par la Banque. Le jury a évalué les concurrents sur la profondeur de leur analyse, la qualité de l’exposé et les signes évidents de travail en équipe.
  • L’année dernière, le Défi a été remporté par l’équipe de l’Université Wilfrid-Laurier.