Assessment of Liquidity Creation in the Canadian Banking System

Disponible en format(s) : PDF

La création de liquidités est une fonction fondamentale des banques. Elle permet aux ménages et aux entreprises d’accéder facilement à des fonds, grâce auxquels ils peuvent consommer et investir. Dans la présente note, nous mesurons la création de liquidités des institutions financières canadiennes du premier trimestre de 2012 au deuxième trimestre de 2019, au moyen de la méthode suggérée par Berger et Bouwman (2009). Notre évaluation montre que la création de liquidités du secteur bancaire canadien a été soutenue de 2012 à 2015 et s’est stabilisée de 2016 au deuxième trimestre de 2019. Au cours de cette période, la création de liquidités était surtout attribuable à deux types de mouvements dans le bilan des banques : des baisses du passif illiquide et des hausses du passif liquide (comme les dépôts bancaires). La création de liquidités par les banques est un important moteur de la croissance économique, mais elle peut avoir des implications pour la stabilité financière si son niveau est élevé. Il est donc essentiel de surveiller cet équilibre entre les avantages et les coûts de la création de liquidités afin de pouvoir prédire, et peut-être même atténuer, les risques pour le système financier. Pour ce faire, nous proposons d’utiliser la méthode de Berger et Bouwman. En suivant les mouvements qui surviennent dans le bilan des banques, nous pouvons observer les variations de la création de liquidités au fil du temps.