Updated Methodology for Assigning Credit Ratings to Sovereigns

Disponible en format(s) : PDF

Le placement des réserves de change ou d’autres portefeuilles d’actifs nécessite au préalable une évaluation de la qualité du crédit des contreparties aux opérations de placement. Par le passé, les gestionnaires de réserves de change et d’autres actifs avaient surtout recours aux notes attribuées par les agences de notation. Pour soutenir la stabilité financière, le Conseil de stabilité financière a publié en octobre 2010 des principes visant à réduire le recours systématique aux notes des agences dans les normes, les lois et les règlements. De plus, selon les pratiques exemplaires du secteur de la gestion des actifs, les investisseurs devraient comprendre les risques de crédit auxquels ils sont exposés et, de manière générale, recourir à des évaluations internes de crédit pour guider leurs décisions de placement. Dans cette optique, la Banque du Canada a publié pour la première fois en 2017 sa méthode de notation des émetteurs souverains. Celle-ci contenait une description technique détaillée du processus mis au point pour attribuer une note de crédit interne aux émetteurs souverains à partir de données publiques uniquement.

Le présent document offre une mise à jour de la méthode de notation interne des émetteurs souverains utilisée par la Banque du Canada visant à l’adapter aux meilleures pratiques et de mettre à profit l’expérience acquise à l’interne. La nouvelle méthode propose trois innovations centrales : 1) une nouvelle approche pour évaluer la situation budgétaire des émetteurs souverains; 2) des modifications au processus d’évaluation de la flexibilité de la politique monétaire; et 3) l’inclusion explicite de facteurs liés aux changements climatiques.