Billet en polymère - Coupure de 5 $

L’innovation robotique est l’une des contributions continues du Canada au programme spatial international et témoigne de l’engagement de notre pays à l’égard de l’exploration spatiale. Le Système d’entretien mobile, de conception canadienne, est l’ensemble complexe d’éléments robotiques qui a servi à l’assemblage de la Station spatiale internationale dans l’espace. Il est composé du Canadarm2, de Dextre et de la Base mobile. À bord de la Station spatiale – un laboratoire de recherche qui gravite en permanence autour de la Terre –, des partenaires de différents pays réalisent des expériences scientifiques, dont bon nombre permettent d’améliorer la qualité de vie sur notre planète. Source de fierté, la participation du Canada au programme spatial éveille l’imagination et l’intérêt de nos futurs chefs de file dans les domaines de la science et de la technologie.

Le portrait

Touchez le billet pour sentir l’encre en relief.

Ce portrait a été réalisé à partir d’une photographie de Bibliothèque et Archives Canada. Premier ministre de 1896 à 1911, sir Wilfrid Laurier est élu député fédéral en 1874. Il siège à la Chambre des communes pendant 45 ans, dont 32 à titre de chef du Parti libéral. Maître dans l’art du bon compromis et ardent défenseur de l’unité nationale, Wilfrid Laurier est le premier francophone à occuper le poste de premier ministre. Les gouvernements qu’il forme contribuent à l’essor et à l’expansion du pays : ils favorisent l’immigration européenne et américaine vers l’Ouest canadien, appuient la construction d’un second chemin de fer transcontinental et veillent à l’intégration, dans le Canada, de deux provinces – l’Alberta et la Saskatchewan – et du Territoire du Yukon.

Le portrait à reflets métalliques qui se trouve dans la bande transparente a été colorisé pour en faire un élément holographique.

L’édifice

Examinez l’édifice à reflets métalliques. Inclinez le billet pour voir l’édifice changer de couleur. Regardez au verso du billet pour y voir l’édifice.

Achevé en 1865, l’édifice de l’Ouest qui s’intègre à l’enceinte parlementaire d’origine ouvre ses portes en 1866. Reproduite sur le billet de 5 $, la tour emblématique de cet édifice est nommée en l’honneur d’Alexander Mackenzie, deuxième à occuper la fonction de premier ministre du Canada, de 1873 à 1878. Conçue par Thomas Stent et Augustus Laver, elle vient s’ajouter à l’édifice de l’Ouest en 1878 pour compléter la nouvelle aile destinée à répondre aux besoins d’une fonction publique en pleine croissance.

Le Système d’entretien mobile : le Canadarm2, Dextre et la Base mobile

La participation du Canada à la Station spatiale internationale tient à son expertise dans le domaine de la robotique. Le Canadarm2, bras robotique d’une longueur de 17 mètres, a grandement contribué à l’assemblage de la Station spatiale internationale et continue de jouer un très grand rôle dans son entretien. Il est souvent couplé à Dextre, un manipulateur agile spécialisé. Parfois surnommé la « main canadienne », ce robot doté de deux bras est le bricoleur qui effectue des travaux à l’extérieur de la station. Le Canadarm2 et Dextre sont fixés à une base mobile qui sert de plateforme et de poste d’entreposage.

L’astronaute

L’astronaute figurant sur le billet de 5 $ représente tous les Canadiens ayant contribué au programme spatial et aux recherches effectuées à bord de la Station spatiale internationale. Les différents éléments de la combinaison spatiale ont été simplifiés de façon à pouvoir les intégrer à un billet de banque. À l’exception de l’écusson du drapeau canadien, l’image ne fait référence à aucune mission ni à aucun rang.

La Terre

Le dessin de la Terre vue de l’espace s’inspire d’images satellites obtenues de Ressources naturelles Canada. Il est facile de reconnaître le Canada grâce aux Grands Lacs, à la baie d’Hudson et au golfe du Saint-Laurent.

Comme la Terre occupe la partie inférieure du billet, il est impossible de voir l’ensemble du Canada. En raison de l’espace restreint accordé aux illustrations sur un billet de banque et pour pouvoir intégrer tous les éléments graphiques d’une coupure, ces derniers doivent se chevaucher dans une certaine mesure. Les billets de la série en polymère mettent en valeur trois cartes différentes : le dessin de la Terre vue de l’espace, et les cartes des billets de 10 $ et de 50 $. La carte sur la coupure de 10 $ ne montre pas la frontière septentrionale du Canada ni le Québec. Toutefois, on a choisi délibérément de présenter sur le billet de 50 $ les parties masquées sur celui de 10 $ et vice-versa.

Les étoiles

Les cinq étoiles dans le ciel ne forment pas une constellation connue : il s’agit plutôt d’une composition artistique rappelant la valeur de la coupure.

Le saviez-vous? Plus d’un milliard et demi de billets de banque canadiens sont aujourd’hui en circulation. Empilés les uns sur les autres, ils atteindraient une hauteur de plus de 150 kilomètres. À cette distance, on se trouverait officiellement dans l’espace interplanétaire!

Autres éléments de sécurité

Touchez le billet pour sentir l’encre en relief sur les grands chiffres.

Examinez la feuille d’érable givrée : son contour doit être transparent.

Touchez le billet pour sentir l’encre en relief sur les mots « Banque du Canada » et « Bank of Canada ».

Regardez les chiffres correspondant à la valeur du billet ainsi que le mot « Canada » légèrement en relief.

Examinez le portrait à reflets métalliques : il correspond au grand portrait. Inclinez le billet pour voir le portrait changer de couleur. Regardez au verso pour y voir le portrait.

Examinez les feuilles d’érable qui bordent et traversent la bande transparente.

Éléments d’information

  • Portrait : Sir Wilfrid Laurier, premier ministre de 1896 à 1911
  • Édifice : Édifice de l’Ouest du Parlement
  • Signatures : T. Macklem (gauche) et M. J. Carney (droite) / T. Macklem (gauche) et Stephen S. Poloz (droite) / Carolyn A. Wilkins (gauche) et Stephen S. Poloz (droite)
  • Dimensions : 152,4 mm x 69,85 mm (6,0 po x 2,75 po)
  • Date d’émission : 7 novembre 2013
  • Thème : Le Canadarm2 et Dextre

Pour en savoir plus Agence spatiale canadienne.