Consultants universitaires externes

Sébastien Betermier

« Mon expérience à la Banque du Canada a été extrêmement positive. La Banque dispose d’un important groupe de recherche qui comprend des spécialistes dans tous les domaines de la finance et de l’économie. La Banque donne également accès à des données exceptionnellement uniques et organise un nombre impressionnant d’ateliers et de séminaires. Elle est idéalement située au centre-ville d’Ottawa, une magnifique ville riche en activités pour les familles. »


Eric Richert

« Je suis titulaire d’un doctorat et candidat au département d’économie de l’Université Queen’s. J’intégrerai le département d’économie de l’Université de Chicago en juillet 2023, après avoir occupé un poste de niveau postdoctoral d’une durée d’un an à l’Université Princeton. Mon principal domaine d’intérêt en matière de recherche se situe au croisement de la théorie empirique de l’organisation industrielle, et de la finance. Comme de nombreux marchés financiers fonctionnent par le biais de mécanismes s’apparentant aux adjudications, dans mes travaux, j’utilise et j’élabore des outils pour l’étude empirique des adjudications. Mon étude sur le marché du travail, intitulée « Quantity Commitments in Multiunit Auctions: Evidence from Credit Event Auctions », évalue un modèle structurel des comportements des soumissionnaires dans le cadre de ces adjudications qu’elle utilise pour quantifier le rôle des engagements et pour tenir compte de l’effet des modifications éventuelles du processus d’adjudication. Ma collaboration avec la Banque du Canada porte sur la vente de titres d’État et l’interaction des marchés primaire et secondaire de titres du gouvernement du Canada. »


Iris Yao

« Je suis candidate au doctorat à la faculté des finances de l’Université de New York. Mes recherches portent principalement sur l’endettement des ménages et la stabilité financière. Au cours des deux dernières années, j’ai travaillé à la Banque du Canada pour analyser les politiques macroprudentielles. Plus précisément, j’étudie les politiques qui limitent le montant des dettes que peuvent contracter les ménages et j’évalue l’efficacité de ces politiques pour réduire la vulnérabilité des ménages aux chocs négatifs. »