Les provinces canadiennes et la convergence : une évaluation empirique

Disponible en format(s) : PDF

Cette étude a pour but de déterminer si l'hypothèse de convergence économique s'applique aux provinces canadiennes. En utilisant les données du produit intérieur brut réel par habitant et de la productivité des facteurs de production entre 1966 et 1992, l'étude montre, à l'aide de deux méthodes distinctes, que l'on ne peut rejeter cette hypothèse. Ce résultat confirme les conclusions auxquelles sont parvenus d'autres auteurs qui ont examiné le phénomène de la convergence entre les provinces canadiennes. La première méthode utilisée consiste à estimer la relation qui existe entre la croissance moyenne et le niveau initial du PIB réel par habitant. Se fondant entre autres sur le problème classique du retour à la moyenne, certains chercheurs ont reproché à cette méthode de ne pas tester adéquatement l'hypothèse de la convergence. La deuxième méthode, quant à elle, consiste à examiner la tendance des écarts observés entre, d'une part, le niveau du PIB réel par habitant et de la productivité dans les provinces les plus riches et, d'autre part, le niveau de chacune de ces deux variables dans les autres provinces. L'étude se distingue de celles qui ont été réalisées jusqu'ici sur le sujet par l'utilisation de la deuxième méthode, qui, en plus de contourner les critiques mentionnées ci-dessus, nous a permis d'examiner séparément le comportement de chaque province.