Deriving Agents' Inflation Forecasts from the Term Structure of Interest Rates

Disponible en format(s) : PDF

À l'aide de la structure par terme des taux d'intérêt nominaux, l'auteur établit sur plusieurs horizons de prévision à moyen terme des estimations des anticipations d'inflation que forment les agents économiques. L'hypothèse d'anticipations de la courbe de rendement est retenue conjointement avec celle selon laquelle les taux d'intérêt réels futurs anticipés sont donnés par les taux réels du moment. Sous ces deux hypothèses, il est possible de comparer les taux de rendement nominaux de deux actifs à échéances différentes et d'attribuer l'écart entre ces taux aux divergences entre les taux d'inflation anticipés sur les deux horizons (en supposant que la prime payable à l'échéance est constante). Les résultats obtenus pour les États-Unis et le Canada au cours des dernières années laissent croire que les anticipations d'inflation des agents économiques sont en grande partie statiques.