Dans la présente étude, les auteurs montrent qu'il est possible d'estimer et de prévoir le niveau de production potentielle en utilisant une approche dérivée de la méthode structurelle d'autorégression vectorielle. Cette approche est appliquée dans la modélisation de l'économie mexicaine. Pour identifier les chocs de demande et d'offre et les chocs de prix mondiaux du pétrole, les auteurs font l'hypothèse que les chocs de demande n'ont pas d'effet permanent sur la production et que les cours mondiaux du pétrole sont exogènes à l'économie mexicaine à long terme. Ils calculent la production potentielle en ajoutant les composantes des prix pétroliers et de l'offre à la dérive de la production. Les auteurs constatent que les chocs de prix mondiaux du pétrole ont été une cause importante de variations de la production observée et potentielle au cours de la période 1965-1994, mais découvrent également d'importants écarts entre la production observée et potentielle.