Les auteurs examinent quelques modèles tirés des études portant sur les zones cibles de taux de change, dans l'intention de déterminer si ces modèles peuvent servir à l'analyse de stratégies axées sur la maîtrise de l'inflation. Compte tenu de la grande similitude que présentent la poursuite d'objectifs en matière de taux de change et celle d'objectifs en matière d'inflation, ces études pourraient nous aider à mieux comprendre la dynamique de l'inflation ainsi que les facteurs qui concourent à la crédibilité de la banque centrale lorsque cette dernière vise un taux (ou une fourchette de taux) d'inflation donné. Les deux types de stratégies ont de nombreux points en commun, mais les différences importantes que les auteurs relèvent entre elles rendent difficile l'application directe des modèles de zone cible à l'étude des cibles en matière d'inflation.