Les marchés du travail régionaux : une comparaison entre le Canada et les États-Unis

Disponible en format(s) : PDF

Cette étude a pour but de comparer l'évolution des marchés régionaux de l'emploi au Canada et aux États-Unis. L'étude démontre que le degré de persistance du chômage dans les provinces canadiennes est nettement plus élevé que dans les régions américaines. Entre autres, l'étude illustre que la position relative des provinces canadiennes en matière de chômage n'a pratiquement pas changé depuis 30 ans, ce qui n'est pas le cas des régions américaines. L'étude examine aussi, à l'aide de vecteurs autorégressifs (VAR), le comportement de différentes variables lors d'une réduction soudaine de l'emploi dans la province ou la région moyenne de chaque pays. On observe qu'aux États-Unis, les taux relatifs de chômage et d'activité ne bougent pratiquement pas lorsque l'emploi baisse, tandis qu'au Canada le taux de chômage relatif de la province touchée augmente considérablement. Une mobilité plus grande de la main-d'oeuvre aux États-Unis explique en partie ce résultat très différent. Cette observation pourrait aussi être utilisée pour expliquer, du moins partiellement, l'écart qui existe présentement entre les taux de chômage canadien et américain.

Suivez la Banque