Publication

  • 14 décembre 1997

    L'évolution économique et financière récente

    L'économie canadienne a progressé à un taux annuel moyen de 4 % au deuxième semestre de 1996 et au cours des trois derniers trimestres de 1997, à la faveur de la détente des conditions monétaires, des gains importants au chapitre de l'emploi, de la faiblesse de l'inflation, de l'amélioration des finances publiques et de la vigueur de la demande aux États-Unis. Ces facteurs continueront d'étayer le scénario d'une croissance durable de la production et de l'emploi dans les mois à venir. La situation en Asie continuant d'évoluer, il est difficile d'évaluer avec précision l'incidence globale qu'elle aura sur l'économie canadienne. Parallèlement, la tenue plus vigoureuse que prévu des économies des États-Unis, du Mexique et de l'Europe ainsi que la réduction des taux d'intérêt à plus long terme dans la plupart des pays industriels ont été des surprises favorables. Le taux d'inflation mesuré par l'indice de référence est tombé tout juste en deçà de la fourchette de maîtrise de l'inflation, qui est de 1 à 3 %, au cours des derniers mois de 1997. Avec l'atténuation de l'effet de quelques-uns des facteurs spéciaux qui ont contribué à cette baisse, le taux d'inflation mesuré par l'indice de référence devrait retourner à l'intérieur de la fourchette au cours des prochains mois.
  • 13 décembre 1997

    Le marché du financement à un jour au Canada

    Le marché du financement à un jour permet aux opérateurs disposant d'un surplus temporaire de liquidités de prêter des capitaux jusqu'au jour ouvrable suivant et à ceux qui accusent un manque temporaire de fonds d'en emprunter. Le taux du financement à un jour a toujours été étroitement lié aux mesures de politique monétaire prises par la Banque du Canada. Les autours décrivent le développement de ce marché depuis ses débuts dans les années 50, l'évolution des opérations de politique monétaire que la Banque y mène et la façon dont il fonctionne actuellement. Les auteurs examinent également les perspectives qui s'ouvrent au marché du financement à un jour, en particulier les répercussions qu'aura le nouveau système de transfert des paiements de grande valeur.
  • 12 décembre 1997

    Quelques projections à long terme concernant la croissance de la production potentielle

    Les auteurs de cet article examinent les facteurs qui ont influencé la croissance de la production depuis les années 50 et exposent trois scénarios possibles pour l'avenir. Ils prévoient pour conclure une décélération marquée de la croissance de la production potentielle tenant à la faible croissance de la population et à une baisse du taux d'activité liée au vieillissement de la population.
  • 11 décembre 1997

    Résumé du colloque sur la stabilité des prix, les cibles en matière d'inflation et la politique monétaire

    Cet article constitue un résumé des actes d'un colloque que la Banque du Canada a tenu en mai 1997. La Banque a tenu un premier colloque sur ce sujet en 1993, soit deux ans après l'adoption de cibles en matière d'inflation au Canada. Le colloque de 1997 est revenu sur un grand nombre des questions de nature analytique concernant la stabilité des prix qui avaient été abordées lors du premier colloque, mais s'est également intéressé à plusieurs autres questions. Cette fois-ci, le prolongement des cibles de maîtrise de l'inflation au delà de 1998 étant à l'étude, une importance particulière a été accordée au rôle et aux caractéristiques de ces cibles. Le colloque a également réuni dans une table ronde des spécialistes de la politique monétaire venus de trois pays ayant adopté des cibles en matière d'inflation, soit la Nouvelle-Zélande, la Suède et le Royaume-Uni. Les observations de ces spécialistes, qui étaient centrées sur l'expérience vécue à ce chapitre dans leurs pays respectifs, font ressortir très clairement les défis que doivent relever tous les responsables de la politique monétaire dans les économies ouvertes.