Consumer Attitudes, Uncertainty, and Consumer Spending

Disponible en format(s) : PDF

L'étude examine le lien entre les dépenses de consommation et l'indice des attitudes des consommateurs du Conference Board, que l'on considère largement depuis quelques années comme un indicateur avancé utile des dépenses de consommation. Toutefois, l'utilité de cet indice aux fins de l'analyse de la consommation est encore mal étayée du point de vue théorique. Les auteures ont choisi de creuser cet aspect de la question, en cherchant à établir si l'addition de l'indice des attitudes à l'équation de consommation apporte un complément d'information. Elles examinent attentivement l'indice afin de déterminer quelle information il permet de saisir et comment il peut aider à expliquer le comportement des dépenses des ménages.

Les résultats présentés donnent à penser que l'indice des attitudes des consommateurs est un complément utile des variables économiques invoquées traditionnellement pour expliquer l'évolution des dépenses des ménages, comme le revenu réel, la richesse, les taux d'intérêt et le taux de chômage. Cette conclusion est très robuste. En outre, lorsque l'indice est remplacé dans l'équation par chacune de ses composantes, on constate que les questions de l'enquête qui accroissent le plus son pouvoir explicatif sont celles qui portent sur le revenu actuel ainsi que la question concernant l'opportunité d'effectuer (au moment de l'enquête) de gros achats; cette dernière question reflète probablement l'évaluation que font les consommateurs du climat économique ambiant. D'après les résultats obtenus, l'indice des attitudes saisirait une partie de l'information relative au revenu attendu. Toutefois, son pouvoir explicatif tiendrait aussi au fait qu'il renseigne sur la manière dont les ménages envisagent leur avenir économique et évaluent la probabilité d'une détérioration de la conjoncture et l'incertitude entourant les perspectives économiques.