The Employment Costs of Downward Nominal-Wage Rigidity

Disponible en format(s) : PDF

Les auteurs ont recours à des données microéconomiques se rapportant aux salaires et à l'emploi pour tenter d'établir si les salaires nominaux sont rigides à la baisse et si cette rigidité se traduit par une réduction de l'emploi. Ils décrivent le biais lié à l'estimation d'équations de forme réduite relatives au salaire et à l'emploi et proposent une façon d'en tenir compte. Une fois le biais corrigé, les estimations ponctuelles qu'ils obtiennent donnent à penser que la rigidité des salaires nominaux s'accompagne d'un niveau plus faible, et non plus élevé, des salaires et qu'elle se traduit par une augmentation au lieu d'une diminution de l'emploi. La validité de cette conclusion est tempérée par le faible degré de signification statistique des coefficients estimés; il reste que les résultats obtenus font ressortir qu'il importe de tenir compte du biais décelé par les auteurs.