L'auteur propose de se servir de tests des rangs de forme linéaire pour vérifier si une marche aléatoire avec dérive indéterminée est possible en présence de formes arbitraires d'hétéroscédasticité conditionnelle. La catégorie de tests qu'il envisage comprend des analogues de deux tests bien connus : le test des signes et le test de Wilcoxon. Une seule hypothèse, à savoir une distribution symétrique des erreurs, suffit pour assurer l'exactitude des tests proposés; aucune autre hypothèse, telle que la normalité ou même l'existence de moments, n'est requise. Les simulations confirment la fiabilité des tests, dont la puissance est supérieure à celle du test paramétrique du ratio des variances. À l'aide des méthodes d'inférence qu'il a mises au point, l'auteur teste l'hypothèse que l'évolution du cours de cinq grandes monnaies par rapport au dollar américain s'apparente à une marche aléatoire.

Aussi publié sous le titre :

Journal of Econometrics (0304-4076)
Août 2003, vol. 115, no 2, p. 259-276