Dans un cadre empirique unifié, l'auteur étudie les liens dynamiques entre l'inflation, l'incertitude entourant celle-ci, la dispersion des prix relatifs et la croissance de la production, en mettant l'accent sur le secteur industriel canadien. D'après certains des résultats qu'il présente, la hausse du niveau de l'inflation ferait augmenter l'incertitude de l'inflation, l'incertitude touchant un creux en courte période lorsque l'inflation tendancielle avoisine les 3 %; cependant, les résultats en question sont peu significatifs. En ce qui concerne les prévisions des modèles à coûts d'étiquetage et des modèles à signaux brouillés, l'auteur constate que la dispersion des prix relatifs s'accroît à la fois avec l'inflation tendancielle et avec l'incertitude de l'inflation. Le degré de signification de ce résultat varie toutefois selon que l'on utilise une mesure pondérée ou non de la dispersion des prix relatifs; le caractère symétrique ou non du processus régissant l'évolution de l'incertitude de l'inflation tire aussi à conséquence. Le principal point à retenir est que, dans un vaste éventail de spécifications mises à l'essai, l'incertitude entourant l'inflation a un effet de réduction important, persistant et significatif sur la croissance de la production.