Money Demand and Economic Uncertainty

Disponible en format(s) : PDF

L'auteur examine l'incidence de l'incertitude économique sur la demande de monnaie. Partant d'un cadre d'équilibre général, il soutient que, dans un monde où les agents ont une aversion pour le risque et doivent prendre leurs décisions de placement dans un contexte d'incertitude au sujet de l'évolution de l'économie, la demande de monnaie est une fonction du revenu réel, des taux d'intérêt et d'un indice de l'incertitude économique. L'auteur fait appel au test de cointégration de Johansen pour estimer les relations stationnaires en longue période qui existent entre les agrégats monétaires canadiens (M1, M1++ et M2++) et les variables explicatives. Si un indice de l'incertitude économique est intégré à la dynamique à court terme du modèle estimé, les résultats empiriques montrent qu'en règle générale, une augmentation de l'incertitude économique donne lieu, à court terme, à un relèvement du niveau des encaisses entrant dans M1 et M1++ que les agents souhaitent détenir. L'incidence de l'incertitude économique sur M2++ se révèle quant à elle négative.