Market Valuation and Risk Assessment of Canadian Banks

Disponible en format(s) : PDF

Pour la période allant de 1982 à 2002, les auteurs appliquent à six banques canadiennes inscrites en bourse le modèle d'évaluation des actifs proposé par Rabinovitch (1989). Ce modèle reprend la formule d'évaluation des options de Merton (1977a) en y intégrant des taux d'intérêt stochastiques. Les auteurs présentent une mesure de la distance qui sépare une banque donnée d'un défaut de paiement — le score Z — dont les autorités réglementaires pourraient se servir pour apprécier le risque de défaillance des établissements bancaires. Dans l'ensemble, les scores Z obtenus indiquent que les banques canadiennes sont éloignées du point de défaillance. Les auteurs observent en outre des changements de régime analogues dans les séries relatives à la valeur marchande des actifs et au score Z des banques durant la deuxième moitié des années 1990, lesquels pourraient être attribuables aux modifications apportées à la réglementation au courant de cette décennie.

Publication :

Review of Applied Economics (0973-1687)
Juin 2006, vol. 2, no 1, p. 63-80