The Monetary Origins of Asymmetric Information in International Equity Markets

Disponible en format(s) : PDF

Les travaux fondés sur l'emploi de données de basse fréquence montrent que les chocs macroéconomiques contribuent peu aux covariations des marchés boursiers internationaux. Ils ne tiennent cependant pas compte de la présence d'une information asymétrique, due au fait que les investisseurs avertis génèrent de l'information privée au sujet des facteurs fondamentaux qui déterminent les rendements dans bon nombre de pays. Bauer et Vega font appel à un nouvel ensemble de données microstructurelles pour mieux cerner l'incidence des chocs d'information privée et publique relatifs aux taux d'intérêt et aux rendements boursiers américains. L'utilisation de données de haute fréquence sur ces chocs aide à prévoir l'évolution quotidienne et hebdomadaire des taux d'intérêt et des rendements boursiers aux États-Unis. En outre, ces chocs s'avèrent l'un des facteurs qui influent sur le prix des actions dans un modèle explicatif du comportement des rendements dans différents pays. La prise en compte de l'information privée que les investisseurs avertis détiennent sur les facteurs macroéconomiques américains permettrait d'améliorer de nombreux tests d'évaluation des actifs nationaux et internationaux.

Publication :

Journal of International Money and Finance (0261-5606)
Novembre 2008, vol. 27, no 7, p. 1029-1055