Determinants of Borrowing Limits on Credit Cards

Disponible en format(s) : PDF

La différence entre le montant des limites de crédit accordées et le montant effectif des emprunts suffit à créer sur le marché des cartes de crédit une asymétrie d'information. Cette asymétrie peut rendre ce marché incomplet et produire, a posteriori, une mauvaise allocation des ressources. Il se pourrait fort bien, en effet, que les ménages qui se voient refuser un prêt représentent un risque moins élevé que certains détenteurs de cartes qui font largement appel à leur ligne de crédit. À partir des données de l'enquête menée par la Réserve fédérale américaine sur les finances des consommateurs, les auteurs concluent à une corrélation positive entre la solvabilité de l'emprunteur et la limite de crédit, une fois pris en compte l'endogénéité des taux débiteurs et les effets de la sélection par les banques des détenteurs de cartes. D'après leurs estimations, le niveau optimal des limites de crédit consenties varie en fonction inverse des taux d'intérêt.