The Zero Bound on Nominal Interest Rates: Implications for the Optimal Monetary Policy in Canada

Disponible en format(s) : PDF

Les auteurs évaluent comment l'économie canadienne se comporte en présence de diverses règles de taux dans un contexte où la borne limitant les taux d'intérêt nominaux à zéro peut avoir un effet contraignant. Leur évaluation se fonde sur la réalisation de simulations numériques au moyen d'un modèle d'équilibre général dynamique et stochastique. En accord avec la littérature, les auteurs constatent que la probabilité et les conséquences d'une baisse des taux d'intérêt jusqu'à zéro dépendent fortement du taux d'inflation visé et que la poursuite de cibles définies par rapport au niveau des prix donne de meilleurs résultats. Ils montrent qu'à cause de la borne du zéro, il vaut mieux opter pour une règle non linéaire, que les cibles soient exprimées en fonction de l'inflation ou du niveau des prix. Les résultats présentés donnent donc à penser que les banques centrales devraient prendre les devants et intervenir avec vigueur lorsque l'inflation descend au-dessous du niveau souhaité. Ils révèlent en outre que l'autorité monétaire a avantage à adopter un horizon plus long quand elle poursuit une cible de niveau des prix.