« M. de Rato est un leader fort qui a été l'âme dirigeante des efforts de renouvellement visant à rendre le FMI plus apte à relever les défis mondiaux du XXIe siècle. Nous, à la Banque du Canada, sommes profondément attristés de sa démission. Son départ sera une grande perte pour la communauté internationale. Nous avons été ravis de collaborer avec M. de Rato, et c'est avec grand plaisir que nous continuerons de travailler sous sa direction jusqu'à l'assemblée annuelle de 2007 de l'institution. »