The Carry Trade, Portfolio Diversification, and the Adjustment of the Japanese Yen

Disponible en format(s) : PDF

L'auteure se demande si des facteurs fondamentaux ou d'autres éléments justifient la faiblesse prolongée du yen. Elle s'attache plus précisément à évaluer le rôle des sorties de capitaux liées aux opérations de portage et aux placements à long terme, sorties qui sont susceptibles de retarder l'ajustement du yen. Pour cerner les mobiles qui sous-tendent depuis dix ans les sorties de fonds hors du Japon, l'auteure élabore un modèle de gestion de portefeuille simple intégrant une composante spéculative et un portefeuille de variance minimale. Les principaux résultats obtenus indiquent que les sorties de capitaux sont en grande partie motivées par une volonté de diversification. Qui plus est, comme les portefeuilles des ménages nippons restent largement composés d'actifs japonais, les fonds expatriés par les ménages, surtout à des fins de diversification, pourraient encore freiner dans l'avenir l'appréciation du yen à long terme. Cela dit, les signes d'importantes sorties de capitaux spéculatifs induites par les stratégies de portage compliquent les perspectives du yen.