Modification du montant minimum d'obligations à rendement nominal achetées par la Banque du Canada aux adjudications

Aux termes de l'article 5.1 de l'Énoncé de la politique régissant l'acquisition et la gestion des actifs financiers pour les besoins du bilan de la Banque du Canada, « les avoirs de la Banque en obligations à rendement nominal et en bons du Trésor du gouvernement canadien sont structurés de façon à refléter, dans l'ensemble, la composition de l'encours des titres négociables à rendement nominal émis par le gouvernement fédéral sur le marché intérieur ».

La Banque doit accroître la proportion des obligations à rendement nominal qu'elle détient afin que ses avoirs continuent de refléter, dans l'ensemble, la structure de l'encours des titres négociables du gouvernement du Canada. Ce changement nécessitera 1) une hausse de la participation de la Banque aux adjudications d'obligations à 2, à 10 et à 30 ans de manière à porter cette proportion à au moins 15 % et 2) un recours moins important qu'en 2007 à la participation aux adjudications de bons du Trésor. Les modifications, qui entrent en vigueur le 18 janvier 2008, ne concernent que la structure du bilan et n'auront aucune incidence sur la conduite de la politique monétaire.

La Banque continuera de dévoiler le montant minimum d'obligations qu'elle prévoit acquérir dans l'appel d'offres relatif à chaque émission d'obligations à rendement nominal. Les chiffres de l'encours des obligations à rendement nominal arrivant à échéance que détient la Banque seront aussi rendus publics, le cas échéant.

Pour de plus amples renseignements, veuillez communiquer avec :

Ron Allenby
Directeur adjoint
Systèmes et encaisses de règlement, trésorerie et adjudications
Département des Marchés financiers
Banque du Canada
613 782-8046
Stéphane Lavoie
Négociateur-chercheur principal
Analyse et opérations sur le marché
Département des Marchés financiers
Banque du Canada
613 782-8575
Type(s) de contenu : Médias, Avis aux marchés