Financial Constraints and the Cash-Holding Behaviour of Canadian Firms

Disponible en format(s) : PDF

Depuis le début des années 1990, la proportion d'actifs détenus par l'entreprise canadienne moyenne sous forme de liquidités s'accroît régulièrement et a pratiquement doublé au cours de cette période. Des études ont montré que la détention d'actifs liquides est fortement corrélée avec les contraintes financières et les caractéristiques des sociétés. Les auteurs utilisent un ensemble de données individuelles relatives aux entreprises canadiennes pour les années 1980 à 2006 afin de cerner les caractéristiques associées au maintien d'un volant important de liquidités. Ils constatent que les contraintes financières constituent probablement un élément décisif à cet égard et que l'évolution des caractéristiques des entreprises explique presque entièrement l'accroissement récent de leurs actifs liquides. Ils font notamment ressortir une corrélation entre ce dernier phénomène et le fait que la taille de l'entreprise moyenne a diminué au Canada, que ses flux de trésorerie sont plus variables, qu'elle détient moins de substituts d'actifs liquides, que ses dépenses en recherche et développement ont augmenté et qu'elle est plus susceptible de connaître des difficultés financières. Les auteurs constatent en outre que le ratio des liquidités de l'entreprise canadienne moyenne est seulement légèrement supérieur à ce qu'indiqueraient les prévisions hors échantillon pour les décennies 1990 et 2000, bien que l'écart entre les valeurs réelles et prévues se soit creusé ces dernières années.