Information Flows and Aggregate Persistence

Disponible en format(s) : PDF

Les modèles où l'information est imparfaite et où la monnaie n'est pas neutre en longue période reposent essentiellement sur des hypothèses qui introduisent une forte hétérogénéité dans l'information dont disposent les décideurs de prix. L'auteur construit un modèle d'équilibre général quantitatif dans lequel le degré d'hétérogénéité de l'information est déterminé de manière endogène. Les entreprises du modèle acquièrent de l'information par deux voies : au moyen d'une mise à jour qui leur donne accès à une information complète mais qui comporte un coût, et à la faveur d'une connaissance gratuite, déduite de signaux de marché de notoriété publique. Les entreprises qui actualisent peu fréquemment l'information modifient leurs prix au rythme des signaux du marché. Ce comportement donne lieu à une externalité du fait que la sporadicité des mises à jour accroît la quantité d'information véhiculée par les prix et les volumes. En étalonnant son modèle en fonction de moments calculés à partir des données du Bureau of Labor Statistics sur les prix d'une gamme étendue de produits, l'auteur constate que la mise à jour non gratuite est d'une valeur quasi nulle pour l'entreprise, que les signaux du marché apportent de l'information et que les chocs monétaires ont peu d'effets réels.