La Banque du Canada a annoncé aujourd’hui qu’elle adoptait un nouvel indice des prix des produits de base 1. Plus précis, représentatif et flexible, l’indice est construit au moyen d’une méthodologie modifiée. Il s’agit d’un indice des prix en chaîne de type Fisher, dont les facteurs de pondération seront mis à jour chaque année, plutôt que d’un indice des prix dont le poids des éléments n’est actualisé que rarement. L’indice de Fisher englobe un éventail élargi de produits de base, et il est mis à jour pour tenir compte des données de production récentes.

Fait à noter, l’indice de Fisher remplace la série précédente à facteurs de pondération fixes. Cet indice pondéré est fondé sur les cours en dollars américains de matières premières produites au Canada et vendues sur les marchés mondiaux.

Comme les prix des produits de base canadiens contribuent à déterminer la vigueur de l’économie du pays, l’interprétation de l’évolution du marché de ces produits est capitale pour la conduite de la politique monétaire. D’où l’importance de disposer d’une mesure précise du mouvement d’ensemble des cours.

Le nouvel indice a ceci d’avantageux que ses facteurs de pondération seront mis à jour chaque année (en fonction des valeurs de production annuelles). Par conséquent, il procurera une image plus précise et pertinente de l’évolution des cours des produits de base. De plus, comme l’indice s’accorde avec le Système de comptabilité nationale du Canada (lui-même fondé sur des indices en chaîne de Fisher), il est possible d’établir une mesure du volume de production des produits de base canadiens.

Pour de plus amples renseignements