The Transmission of Shocks to the Chinese Economy in a Global Context: A Model-Based Approach

Disponible en format(s) : PDF

Pour mieux comprendre la dynamique de l’économie chinoise et la manière dont elle interagit avec le reste du monde, les auteurs intègrent la Chine à un modèle qui englobe les économies du « G3 » (États-Unis, zone euro et Japon) en prêtant une attention particulière à la modélisation de la politique monétaire de ce pays et du taux de change du yuan. Leurs résultats indiquent que l’économie chinoise s’ajuste plus lentement aux chocs que les grandes économies avancées parce que la politique monétaire y est moins efficace et le taux de change réel plus persistant. Le modèle des auteurs fait également ressortir l’importance des influences réciproques entre la Chine et les économies du G3, d’où la nécessité de situer l’analyse de l’économie chinoise dans un cadre mondial.